Vol.: 10; No.: 32, 2009

8

L’art de célébrer

L’Hymne de Paul

La deuxième lecture de ce jour est la très belle Hymne aux Éphésiens, chantée à l’Office du soir de la Liturgie des Heures. C’est un beau texte poétique à la théologie très dense. Sa complexité peut susciter de la perplexité: qui va comprendre ? Plutôt que de répondre à cette question en évitant la difficulté (et en supprimant la deuxième lecture), il vaut mieux se demander comment on va donner à chacun une chance de saisir la richesse de cette hymne. C’est la responsabilité du lecteur tout d’abord: on ne peut lire cela comme un récit ! C’est ensuite celle de celui qui prononce l’homélie et pourra reprendre ce condensé de l’histoire du salut par le Christ. Enfin, on peut donner à chacun de mieux entrer dans ce texte par le chant: après l’homélie ou après la communion, on peut utiliser la version qu’en propose Michel Wackenheim, sur le texte de la liturgie, dans « Paul Apôtre des Nations ». Chaque fois que nous sommes ainsi confrontés à un texte difficile, donnons-lui toutes les chances d’être reçu.

Signes d’aujourd’hui.

#202, p. 55